Honoraires

La loi "croissance et activité" dite loi MACRON en date du 6 août 2015 applicable depuis le 8 août 2015, impose l'établissement d'une convention d'honoraires écrite, qui doit matérialiser l'accord préalable du client, quel que soit le domaine d'activité traité (consultation, assistance, conseil, rédaction d'actes juridiques sous- seing-privé ou dossiers judiciaires et actes de plaidoirie.

Les honoraires sont définis à la demande :
  • Soit au temps passé et aux résultats
  • Soit au temps passé
 
Chaque intervention (conseil, judiciaire, consultation) fait l’objet d’une convention d’honoraires ou d’un ordre de mission préalablement défini et régularisé,  conformément aux usages et à la déontologie  de la profession d’avocat.
 
 

Moyens de Paiement

  • Chèque
  • Virement